[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]

Le contrôle technique où en sommes-nous ?


         Les 2RM ont été réintégrés lors du dernier vote du parlement européen sur le contrôle technique. Pour rappel les motos et scooters ont pourtant été écartés des mesures concernant le Ct à la Commission des transports. Et les preuves sont là : l’état du véhicule ne constitue une cause d’accidents pour les 2RM que dans un pourcentage infinitésimal des cas. De plus, l’impact des contrôles techniques sur la baisse des accidents n’est pas démontré à ce jour. Malgré cela, les lobbies commerciaux et le poids des politiques pro-Ct menées dans plusieurs pays ont remis le contrôle technique pour les deux roues motorisés sur le devant de la scène.


         En se basant sur les conclusions d’un rapport de DEKRA (donc forcément partial et teinté d’intérêts financiers) contraires à celles du rapport MAIDS financé par la Commission européenne, certains députés ont donc proposé d’ajouter un amendement pour les 2RM.  Le vote a donc eu lieu le 2 juillet au Parlement Européen. La FFMC et la FEMA y étaient, et notre Antenne de la 68 aussi ! (Merci à Benjamin et Fred) Nous avions déjà rencontré notamment notre Eurodéputée du 68, Michèle Striffler (apparentée Gauche et PS), qui s’était positionnée contre le Ct pour les deux roues motorisés. Elle rejoint le positionnement de la grande majorité des Eurodéputés français d’ailleurs. 


         Le vote fut serré et le résultat décevant. Une petite majorité a voté en première lecture pour un contrôle technique pour les usagers 2RM avec la même périodicité que les automobilistes : soit 4 ans le premier puis tous les 2 ans. Et de fait cela implique que l’étude demandée au départ par le Conseil Européen pour juger de l’utilité de la mesure ne sera pas réalisée.  Bien que nos Eurodéputés, ainsi que d’autres dont néerlandais et suédois, s’y soient opposés, les motos et scooters pourraient bien devoir passer le contrôle technique d’ici 2016.Cela concernerait également tous les véhicules terrestres à moteur : voitures bien sûr mais aussi remorques, caravanes, …


         Une petite vidéo de MotoMag résume les résultats : http://www.youtube.com/watch?v=BB25AfKymTI


         Au passage tous nos Eurodéputés n’ont pas voté contre cette mesure. La FFMC a particulièrement montré du doigt certains politiques, dont Jean-Luc Mélenchon, et les Verts. Un communiqué de presse est en ligne à ce sujet : « Que monsieur Mélenchon, ses camarades et les écologistes, après qui il court en permanence, ne soient pas très au fait des réalités des usagers de la route dans le contexte de crise économique que nous connaissons passe encore… Mais que ces messieurs-dames, toujours prompts à dénoncer les lobbies qui s’engraissent sur le dos des citoyens, avec l’aval de l’Europe de Baroso dénoncée comme le carburant des idées brunes que nous réprouvons également, que ces messieurs-dames votent pour l’un de ces lobbies, c’est pour les motards de la FFMC un nouveau motif de colère. »


         Mais tout n’est pas perdu, car le Conseil Européen s’est posé en désaccord avec le Parlement. Le dossier du Ct a donc été renvoyé en commission des Transports afin d’être négocié entre Parlement Européen, la Commission Européenne et le Conseil des ministres de l’Union Européenne. Cela pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année. 

 

 « La FFMC, la FFM et le Codever étudient d’ores et déjà les meilleurs moyens de reprendre l’avantage. Elles remercient l’ensemble des eurodéputés français qui se sont engagés à leurs côtés contre cette mesure inutile et coûteuse », annonce le dernier communiqué de presse. Aucune manifestation n’est prévue pour l’instant, étant donné que nos élus vont dans notre sens. Mais nous restons vigilants.


Affaire à suivre !


FFMC 68

ps : un grand Merci à la FEMA, la FFMC – National et la FFMC 67 pour l'organisation de notre présence, les démarches, le stand, et d'avoir permis aux Motards des différentes Antennes FFMC, dont la 68, d'avoir pu être là ce 02 juillet 2013 !

  

Search

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

Accueil

Mail

Info