[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]

Compte Rendu Point Info Motard à Feldbach

7 Août 2011



Ca ressemble à un relais Calmos, ça a le goût d'un relais Calmos, mais... ça ne s'appelle pas un relais Calmos !


Pourquoi ? Parce que suite à la dénonciation de la charte des relais Calmos par la FFMC-national (et nous sommes bien d'accord avec notre national !), les préfectures ne doivent plus subventionner ces actions (c'est un ordre du ministère).


C'est dommage, car un relais Calmos, c'est fait pour que les motards de passage puissent "souffler" un petit moment et bénéficier, si besoin, de conseils "avisés" ( = par leurs collègues motards de la FFMC).


Contrairement à certains départements en France, le Haut Rhin garde une administration ouverte au dialogue et au partenariat ; merci à eux !


Donc, il a suffit de changer le nom de notre action, pour l'appeler Point Infos Motards, et, sauf horreur de dernière minute, on aura notre subvention. Oui, c'est pas bien de parler d'argent, mais bon, on n'est pas bien riches à la 68, et une petite aide financière, en respectant nos engagements et sans qu'on se compromette, c'est bienvenu.


Sans qu'on se compromette, ça veut dire quoi ? Que nous avons refusé de décliner des messages que nous ne partageons pas (par exemple, les "bienfaits" des radars automatiques, ou encore la vitesse qui à elle seule serait un danger) – sur ces questions, voir notre positionnement, dans ce site, sur la politique de sécurité routière du gouvernement.


Ca veut dire aussi que : l'alcool, c'est pas vraiment extra pour piloter correctement ; c'est pas épouvantable de dire ça, non ? (c'est pour ça qu'on avait un simulateur d'alcoolémie – il a eu du succès ) ; qu'on avait aussi UN dépliant de la sécurité routière ("restez motard à moto") il est pas trop mal, et qu'on aussi beaucoup causé avec les motards (et automobilistes) de passage, sur la sécurité sur la route... ou aussi le partage de la route version FFMC.


Bon, rien d'effroyable, nous pensons ; et pas de compromission hasardeuse avec le message du gouvernement, rassurez vous ! D'ailleurs, on va pas se gêner pour le fustiger, ce gouvernement, lors de notre manif du 10 septembre à Colmar – mais ça, c'est une autre aventure.


Pour notre Point Infos Motards, nous avons reçus des motards, des quadeurs (ça se dit comme ça ?), des automobilistes... mais pas vraiment en nombre because la flotte une bonne partie de la journée (il paraît que le président de la 68 a interdit à tout le monde de donner le chiffre exact des gens qu'on a accueilli)


Peu de monde, alors ? C'est pas grave, car on a aussi montré notre capacité à parler "sécurité routière" sans pour autant verser dans la prostitution ; choquant, le mot ? Désolé, mais avec un tel gouvernement, si on veut parler de "sécurité routière", ça devient un jeu d'équilibriste. Un jeu qu'on a tenté, et qu'on a gagné !


Merci à Christelle, Christian, Franck, Fred, Gégé, Jean Marie, Jérôme, Jonathan, Manu, Patrick, Stéphanie ; et aussi Mr (et Mme) Moto et... Mr le Maire de Feldbach.

(j'ai pris des risques, là, car si j'ai oublié quelqu'un, c'est sûr que je vais me faire disputer grave - signé François)

  

Search

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

Accueil

Mail

Info