[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[FFMC68]


Depuis combien de temps les motards n’avaient pas réussi une telle démonstration de force, à Mulhouse, Strasbourg et dans toute la France ? Probablement depuis 1980, date à laquelle le gouvernement Giscard avait eu la « brillante » idée d’instaurer une vignette moto. La Fédération française des motards en colère était née de cette mesure, et les indignés casqués de l’époque avaient purement et simplement boycotté cette nouvelle taxe et inventé des slogans restés célèbres comme « Vignette : 80 % dans le baba-re » (Raymond Barre était alors Premier ministre). Les motards indignés d’aujourd’hui ont en commun, avec ceux des années 80, d’avoir un sentiment largement partagé avec les automobilistes d’être pris pour des pompes à fric – les radars ont remplacé la vignette – et des imbéciles quand on leur impose un gilet fluo alors que la loi n’interdit pas de rouler en tongs et en short. Pour mémoire, en 1981, Giscard perdait l’élection présidentielle, face à un candidat socialiste qui avait accepté de discuter avec les motards… Hier, les milliers de motards en colère ont aussi rappelé au président actuel qu’il pourrait porter, sur son dos et comme une croix, ce fameux gilet jaune fluo, s’il décidait de briguer un nouveau mandat présidentiel.

 

Carton rouge pour un gilet jaune

le 19/06/2011  dans l' Alsace

  

Search

Deutsch

Italiano

Nederlands

Français

English

Español

Accueil

Mail

Info